Que faire à la suite d’un cambriolage ?

L’insécurité est actuellement à un niveau effarant, et prendre les mesures qui s’imposent en termes de protection de domicile est une priorité actuellement. Sauf que cela n’empêche pas que des cambriolages aient quand même lieu, et lorsque cela arrive, il faut prendre les mesures qui s’imposent.

Quelles sont les zones à risque ?

En ce moment, il n’y a aucune commune en France qui peut affirmer qu’elle est complètement exempte de cas de cambriolage. Allant des grandes villes aux petits villages, tous font face à des intrusions illégales au moyen quelques fois dans l’année. La fréquence varie cependant, autant selon la période de l’année que d’autres facteurs comme la densité de population. Lorsque vous vivez dans des endroits avec peu de gens, il y a normalement moins de risques, et par exemple, les voisinages sont rarement déserts.

On peut expliquer cela par la moyenne d’âge dans les parties reculées qui est assez avancée, ainsi il y a plus de chances qu’une personne retraitée soit présente dans au moins une des maisons qui environnent la vôtre. Les conditions sont différentes dans les grandes villes, où généralement, les gens sont jeunes et actifs, et ne rentrent que tard le soir, laissant leur maison ou appartement sans surveillance.

Les premiers gestes à adopter

Au moment où vous arrivez dans votre maison et que vous découvrez qu’il y a un cambriolage, il ne faut toucher à rien. En effet, votre maison est actuellement une scène de crime, et il faut que la police puisse l’inspecter afin de trouver des indices qui permettront de bien mener l’enquête pour trouver les cambrioleurs. Il vous faut ensuite vous rendre au poste de police pour faire une déposition, et aussi pour déposer une plainte.

Dans le cas où on ne sait pas qui est le cambrioleur, vous pouvez tout de même déposer une plainte, mais le faire « contre X ». L’identité du cambrioleur pourra toujours être découverte plus tard suite à une enquête. Une fois ces démarches faites, il vous faut ensuite approcher votre assurance pour qu’elle vous couvre les pertes. Il est important pour vous d’avoir souscrit au bon type d’assurance à l’avance, autrement votre mutuelle n’est pas soumise à un paiement.

Mieux sécuriser votre domicile

Identifiez de quelle manière les cambrioleurs sont entrés chez vous. Cela vous aidera à trouver quelle faille de votre système de sécurité a permis aux personnes mal intentionnées d’entrer dans votre domicile. Il faudrait aussi songer à adopter de nouveaux dispositifs de sécurité plus performants. Actuellement, le domaine de la domotique offre de nombreuses possibilités qui n’existaient pas par le passé. Il y a par exemple l’utilisation de caméras de sécurité qui vous permettront de garder un œil sur votre maison à tout moment via internet.

Il existe aussi les alarmes plus avancées, qui dans un premier temps, vous alertent par SMS qu’une intrusion est en train d’avoir lieu, et qui peuvent aussi être programmées de manière à alerter la police qu’on a besoin de leurs services chez vous dans l’immédiat. Pour connaitre les options possibles qui se présentent à vous, il vous suffit juste de faire quelques recherches internet et le tour est joué.